Вкл/Выкл Звук Опции Смайлы История Помощь Kide Chat

Powered by Kide Shoutbox

23:36-- Гость_2719: You're an extremely valuable internet site; couldn't make it without ya!


«link»
23:36-- Гость_2062: Hello my loved one! I want to say that this post is awesome, great written and include almost all significant infos.
I would like to peer more posts like this.

«link»
23:37-- Гость_6550: Thank you! This a astonishing site.

«link»
23:38-- Гость_5496: thank so much for your website it helps a great deal.

«link»
23:43-- Гость_3464: Thanks meant for delivering these types of substantial details.


«link»
23:46-- Гость_7609: The tips is quite fascinating.

«link»
23:46-- Гость_8592: You have one of the best online sites.

«link»
23:47-- Гость_9664: Thanks very beneficial. Will share site with my pals.


«link»
23:47-- Гость_6191: Therese Fournier les mémoires d’une Tunisie fiévreuse à l’aube du printemps arabe 2002. La Tunisie vit sous l'absolutisme de Ben Ali, lequel mène une surveillance paranoïaque du peuple. Ben Ali se méfie comme de la peste de ces nigauds d'européens, qui bien qu’ils n’aient connu que les beaux quartiers sont prompts à donner des enseignement de morale aux autres. En cette année 2002, un couple de Français, les Duquesne s'établit en Tunisie avec leurs enfants. La jeune femme, Gabrielle en vient rapidement à déplorer cet exil : elle ne sait que faire de ses journées et son âme, avide d'excitation, se laisse aller peu à peu à une potentielle histoire - même si, au fond d’elle-même, elle rejette spontanément toute perspective de trahison. Son époux, pour sa part, prend goût à son emploi de haut fonctionnaire à la Commission européenne. Il se sent comme empli d’une mission civilisatrice : en supervisant la construction de barrages, il va aider à irriguer du pays de la Tunisie, donner accès à l’eau à des populations qui en manquent abominablement. Hélas, il ne tarde pas à discerner que tous les millions octroyés par la Commission Européenne n’arrivent pas à destination. Plus les jours passent et plus il se sent révolté par cette écoeurante dégénérescence qui semble aller de soi. Un 3ème protagoniste vient semer le trouble. Houria, l'assistante de Charles Duquesne, est impressionnée par l’aura que dégage le “petit monarque blond” qui lui sert de directeur. Le magnétisme mute peu à peu en une tendresse qu’elle ne parvient pas à refouler. Seulement voilà, Houria cultive une angoisse majeure : celle de voir les siens tomber dans un dénuement sans retour. Brave, elle serait prête à tout pour esquiver cette décadence annoncée. Lorsque le renseignement tunisien approche Houria et lui demande d’espionner son boss, elle ne sait sur quel pied danser. Quel que soit sa décision, une part d’elle-même n’en sortira pas indemne. Il résulte de ce maillage un roman que l’on dévore page après page, et qui nous fait découvrir avec des détails que l’on n’invente pas un endroit tourmenté dans lequel - les héros du livre le découvriront à leurs frais - les notions de droits de l’homme et autres “imbécillités occidentales”, n’ont pas cours… Ce recit de Thérèse Fournier nous plonge de manière troublante dans ce qui a été le quotidien des Tunisiens durant la autoritarisme de Ben Ali. Il nous fait découvrir, en toile de fond de l’intrigue principale, la montée des courants contestataires mais aussi radicaux, qui ont amené le printemps arabe. Thérèse Fournier est une artiste pour le moins originale : depuis 30 ans, elle sillonne la Méditerranée sur son bateau. De temps à autre, elle se pose sur l’un des territoires abordés et se mélange alors à la vie locale. Comment fait-elle pour s'immiscer ainsi dans le quotidien des peuples ? Nul ne le sait. T
23:48-- Гость_9124: Extremely individual pleasant site. Enormous information readily available on couple of gos to.


«link»
23:48-- Гость_5066: The info is very useful.

«link»
23:52-- Гость_8142: You have got probably the greatest online websites.


«link»
23:54-- Гость_4172: You've gotten very good info on this site.

«link»
23:54-- Гость_1944: Thanks very practical. Will certainly share website with my pals.


«link»
23:55-- Гость_1032: Your posts is quite significant.

«link»
23:56-- Гость_3881: Unbelievably individual friendly site. Great information readily available on few gos to.


«link»
23:57-- Гость_5509: Quite useful looking forth to coming back.


«link»
0:02-- Гость_5703: Really....such a advantageous site.

«link»
0:03-- Гость_2360: Keep up the excellent work and generating the group!


«link»
0:05-- Гость_3923: Négocier avec un responsable des achats – tactique d’achat n°1 Nous ouvrons donc avec cet expoosé une nouvelle série, ‘négocier avec un responsable des achats’. Tout d’abord, précisons un point : une tactique par définition est une exécution locale, adaptée aux circonstances, des plans d’une stratégie. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre client suit un plan précis et qu’il ne lâchera pas facilement. La 1ère de ces manoeuvres, celle que nous allons aborder aujourd’hui est la MISE DEVANT LE FAIT ACCOMPLI. Cela se déroule souvent ainsi : l’client vous donne son accord à – 10 % et vous signe un bon de commande à – 15 %. Quand vous lui demandez de revoir sa position, il maugrée, il vous dit que maintenant sa décision est prise et qu’il ne la changera pas, c’est à prendre ou à laisser. A quoi s’attend votre client quand il utilise une telle manoeuvre ? 1. Que vous lui expliquiezqu’il a commis une erreur (ce qu’il sait pertinemment) 2. Que vous soyez offusqué par ce type de comportement et que vous vous emportiez (ce qui ne le dérangera pas le moindre du monde) 3. Que vous acceptiez les 15 % en pensant vous rattraper sur un autre sujet 4. Que vous quittiez la table des deals (ce qui ne le gênera pas puisque dans ce cas, il a déjà une conclusion de repli) Alors comment faire pour sortir de ce leurre ? 1. En premier lieu, il faut reconnaître que c’est une manoeuvre, que c’est un plan qu’il est en train de suivre 2. Prenez du recul et ne surtout, ne tombez pas dans l’émotion (je suis un ambassadeur de ma marque, cette attaque n’a rien de personnel…) 3. Accordez-lui le droit de jouer ce coup (à votre place, je ferai la même chose….) 4. Restez consistant sur votre 1ère offre (ce deal en l’état ne se fera pas, c’est non négociable) 5. Proposez-lui une dénouement de repli. Cela pourrait se passer ainsi : OK, je suis d’accord pour travailler sur la base de 15% mais sur une offre 2 qui n’a pas bien entendu la même valeur que votre proposition de départ. Vous lui proposez un deal en relation avec sa demande. Si à ce moment-là, il ne souhaite toujours rien entendre, vous pourrez quitter la table des deals en sachant que vous aurez évité de faire une mauvaise affaire  Gérer les tactiques d’acquéreurs ? La 2ème de ces manoeuvres est le JOKER, cela se déroule souvent comme cela : l’client vous dit que vous avez remporté l’affaire grâce à une remise de 30 %, remise que vous n’avez jamais discutée. Il vous assure que c’est un bien un point que vous avez discuté, vous explique qu’il ne comprend pas votre réaction, que cette situation le met dans l’embarras puisque de son côté il a validé votre proposition sur cette base. Il est dans l’embarras et ne voit pas comment sortir de cette situation. A quoi s’attend votre acquéreur quand il utilise une telle manoeuvre ? 1. Que vous lui argumentiezque vous n’avez j
0:06-- Гость_4414: Maintain the helpful work and producing in the group!



«link»
0:07-- Гость_9839: Love the website-- extremely user pleasant and great deals to see!



«link»
0:07-- Гость_3852: Négocier avec un acquéreur – manoeuvre d’achat n°1 Il arrive parfois dans les négociations que vous trouviez face à un client qui développe une façon de faire planifiée, le plus souvent afin de vous déstabiliser. Tout d’abord, précisons une chose : une tactique par définition est une exécution locale, adaptée aux circonstances, des plans d’une stratégie. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre acquéreur suit un plan précis et qu’il ne lâchera pas facilement. La 1ère de ces façon de faire planifiées, celle que nous allons aborder aujourd’hui est la MISE DEVANT LE FAIT ACCOMPLI. Cela se déroule souvent ainsi : l’acheteur vous donne son agrément à – 10 % et vous signe un bon de commande à – 15 %. Quand vous lui demandez de revoir sa position, il se retire, il vous dit que maintenant sa décision est prise et qu’il ne la changera pas, c’est à prendre ou à laisser. A quoi s’attend votre acquéreur quand il utilise une telle stratégie ? 1. Que vous lui expliquiezqu’il a commis une erreur (ce qu’il sait pertinemment) 2. Que vous soyez offusqué par ce type de comportement et que vous vous emportiez (ce qui ne le dérangera pas le moindre du monde) 3. Que vous acceptiez les 15 % en pensant vous rattraper sur un autre sujet 4. Que vous quittiez la table des discussions de vente (ce qui ne le gênera pas puisque dans ce cas, il a déjà une conclusion de repli) Alors comment opérer pour sortir de ce traquenard ? 1. D’abord, il faut reconnaître que c’est une façon de faire planifiée, que c’est un plan qu’il est en train de suivre 2. Prenez du recul et ne surtout, ne tombez pas dans l’émotion (je suis un ambassadeur de ma marque, cette attaque n’a rien de personnel…) 3. Accordez-lui le droit de jouer ce coup (à votre place, je ferai la même chose….) 4. Restez assuré sur votre 1ère proposition (ce deal en l’état ne se fera pas, c’est non négociable) 5. Proposez-lui une dénouement de repli. Cela pourrait se passer ainsi : OK, je suis d’accord pour travailler sur la base de 15% mais sur une proposition 2 qui n’a pas bien entendu la même valeur que votre proposition de départ. Vous lui proposez un deal en relation avec sa demande. Si à ce moment-là, il ne souhaite toujours rien entendre, vous pourrez quitter la table des négociations en sachant que vous aurez évité de faire une mauvaise affaire  Gérer les tactiques d’responsable des achatss ? La 2ème de ces façon de faire planifiées est le JOKER, cela se déroule souvent comme cela : l’client vous dit que vous avez remporté l’affaire grâce à une remise de 30 %, remise que vous n’avez jamais discutée. Il vous assure que c’est un bien un point que vous avez discuté, vous explique qu’il ne comprend pas votre réaction, que cette situation le met dans l’embarras puisque de son côté il a validé votre offre sur cette base. Il est dans l’embarras et ne voit pas c
0:07-- Гость_8841: Comment motiver des salariés Tristan Ebel Votre équipe n’y croit plus, elle est usée, elle a l'impression qu’on ne lui donne aucune façon pour réussir. Comment la mettre en action ? Avant de la remettre en animation, interrogeons-nous sur le pourquoi de cette démotivation ? Pourquoi est-elle ainsi ? La raison est primaire, elle est désorientée ! Elle a perdu de vue son objectif ! La Fish philosophie (cette méthode qui a permis de rénover radicalement le marché au poisson de Seattle) nous donne quelques idées enthousiasmantes. Fish nous dit : soyez présent – qu'est ce que cela veut dire ? Il faut arrêter de vivre dans l'histoire ! Les clients sont consternés devient ils étaient désolés. Et oui, là actuellement ils le sont déjà moins puisqu’on en discute – on a jamais réussi à le faire, oui jusqu’à maintenant mais aujourd’hui et dans le futur, on doit le faire métamorphoser ! Ne laissez plus vivre vos adjoints dans le passé ! 2eme point intéressant : ils nous disent « choisissez votre attitude » - c’est véridique, on peut choisir d’avoir crainte de ce qui nous arrive, de tomber dans l’apathie la plus totale, ce n’est plus mon problème, d’être fâché à propos de la situation. Toutefois, on pourrait aussi se dire : on doit s’en occuper, cela va être difficile mais il faut le faire ! On va mettre fin à ce problème et cela nous amuse ! Bien sûr le manager devant donner l’exemple, vous devriez vous l’appliquer à vous-même avant d’en parler aux autres ! Imaginez un directeur qui vous demanderait d’adopter une posture dynamique en ne l’étant pas lui-même. Plus serez proche d’un jeu, plus vous déplacerez des montagnes quel que soit le niveau de difficulté. La 3ème idée : ils nous disent « illuminez la journée de votre acheteur » en d’autres termes, assurez-vous qu’il vive une expérience inoubliable. Avant même de la faire vivre au client, on pourrait se l’appliquer à nous même en nous disant que nous devrions en tant qu’équipe vivre chaque jour une expérience mémorable ! Chaque jour nous devrions avoir un gain, un effet dont on pourrait tous être fiers en tant qu’équipe. Chaque jour, nous pouvons entretenir cette hauteur et nous avons là la meilleure des finalités.
comment motiver une équipe ( «link» )
0:08-- Гость_5592: Keep up the good job and bringing in the crowd!

«link»
0:10-- Гость_4901: Négocier avec un client – façon de faire planifiée d’achat n°1 Il arrive de temps en temps dans les discussions de vente que vous trouviez face à un client qui met en œuvre une tactique, le plus souvent afin de vous déstabiliser. Tout d’abord, précisons une chose : une manoeuvre par définition est une exécution locale, adaptée aux circonstances, des plans d’une stratégie. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre client suit un plan précis et qu’il ne lâchera pas facilement. La 1ère de ces tactiques, celle que nous allons aborder aujourd’hui est la MISE DEVANT LE FAIT ACCOMPLI. Cela se déroule souvent ainsi : l’acquéreur vous donne son agrément à – 10 % et vous signe un bon de commande à – 15 %. Quand vous lui demandez de revoir sa position, il se rebiffe, il vous dit que maintenant sa décision est prise et qu’il ne la changera pas, c’est à prendre ou à laisser. A quoi s’attend votre responsable des achats quand il utilise une telle stratégie ? 1. Que vous lui argumentiezqu’il a commis une erreur (ce qu’il sait pertinemment) 2. Que vous soyez offusqué par ce type de comportement et que vous vous emportiez (ce qui ne le dérangera pas le moindre du monde) 3. Que vous acceptiez les 15 % en pensant vous rattraper sur un autre sujet 4. Que vous quittiez la table des deals (ce qui ne le gênera pas puisque dans ce cas, il a déjà une solution de repli) Alors comment faire pour sortir de ce leurre ? 1. En premier lieu, il faut reconnaître que c’est une façon de faire planifiée, que c’est un plan qu’il est en train de suivre 2. Prenez du recul et ne surtout, ne tombez pas dans l’émotion (je suis un ambassadeur de ma marque, cette attaque n’a rien de personnel…) 3. Accordez-lui le droit de jouer ce coup (à votre place, je ferai la même chose….) 4. Restez résistant sur votre 1ère offre (ce deal en l’état ne se fera pas, c’est non négociable) 5. Proposez-lui une conclusion de repli. Cela pourrait se passer ainsi : OK, je suis d’accord pour travailler sur la base de 15% mais sur une proposition 2 qui n’a pas bien entendu la même valeur que votre proposition de départ. Vous lui proposez un deal en relation avec sa demande. Si à ce moment-là, il ne souhaite toujours rien entendre, vous pourrez quitter la table des tractations en sachant que vous aurez évité de faire une mauvaise affaire  Gérer les façon de faire planifiées d’acheteurs ? La 2ème de ces stratégies est le JOKER, cela se déroule souvent comme cela : l’responsable des achats vous dit que vous avez remporté l’affaire grâce à une remise de 30 %, remise que vous n’avez jamais discutée. Il vous assure que c’est un bien un point que vous avez discuté, vous explique qu’il ne comprend pas votre réaction, que cette situation le met dans l’embarras puisque de son côté il a validé votre proposition sur cette base. Il est dans l’embarras et ne voit pas comm
0:10-- Гость_4644: Négocier avec un acheteur – manoeuvre d’achat n°1 Nous allons passer en revue les 10 principales stratégies qu’un acquéreur peut déployer à votre égard et comment les gérer au mieux de vos intérêts. Tout d’abord, précisons un point : une stratégie par définition est une exécution locale, adaptée aux circonstances, des plans d’une stratégie. Qu’est-ce que cela signifie ? Que votre acheteur suit un plan précis et qu’il ne lâchera pas facilement. La 1ère de ces manoeuvres, celle que nous allons aborder aujourd’hui est la MISE DEVANT LE FAIT ACCOMPLI. Cela se déroule souvent ainsi : l’acquéreur vous donne son agrément à – 10 % et vous signe un bon de commande à – 15 %. Quand vous lui demandez de revoir sa position, il se rebiffe, il vous dit que maintenant sa décision est prise et qu’il ne la changera pas, c’est à prendre ou à laisser. A quoi s’attend votre acheteur quand il utilise une telle tactique ? 1. Que vous lui expliquiezqu’il a commis une erreur (ce qu’il sait pertinemment) 2. Que vous soyez offusqué par ce type de comportement et que vous vous emportiez (ce qui ne le dérangera pas le moindre du monde) 3. Que vous acceptiez les 15 % en pensant vous rattraper sur un autre sujet 4. Que vous quittiez la table des tractations (ce qui ne le gênera pas puisque dans ce cas, il a déjà une solution de repli) Alors comment opérer pour sortir de ce traquenard ? 1. En premier lieu, il faut reconnaître que c’est une façon de faire planifiée, que c’est un plan qu’il est en train de suivre 2. Prenez du recul et ne surtout, ne tombez pas dans l’émotion (je suis un ambassadeur de ma marque, cette attaque n’a rien de personnel…) 3. Accordez-lui le droit de jouer ce coup (à votre place, je ferai la même chose….) 4. Restez assuré sur votre 1ère proposition (ce deal en l’état ne se fera pas, c’est non négociable) 5. Proposez-lui une dénouement de repli. Cela pourrait se passer ainsi : OK, je suis d’accord pour travailler sur la base de 15% mais sur une offre 2 qui n’a pas bien entendu la même valeur que votre offre de départ. Vous lui proposez un deal en relation avec sa demande. Si à ce moment-là, il ne souhaite toujours rien entendre, vous pourrez quitter la table des tractations en sachant que vous aurez évité de faire une mauvaise affaire  Gérer les stratégies d’clients ? La 2ème de ces manoeuvres est le JOKER, cela se déroule souvent comme cela : l’acheteur vous dit que vous avez remporté l’affaire grâce à une remise de 30 %, remise que vous n’avez jamais débattu. Il vous assure que c’est un bien un point que vous avez discuté, vous explique qu’il ne comprend pas votre réaction, que cette situation le met dans l’embarras puisque de son côté il a validé votre proposition sur cette base. Il est dans l’embarras et ne voit pas comment sortir de cette situation. A quoi s’attend votre acheteur quand
0:13-- Гость_6489: You've gotten terrific knowlwdge right here.

«link»
0:15-- Гость_8442: Ultraviolet (UV) air purifiers remove dust, allergens, molds, bacteria, and viruses from air to provide it in the cleanest state. Ultraviolet air purifiers were first introduced in 1990. These devices remove harmful airborne substances and provide clean and fresh air, thus preventing many health hazards related to the respiratory system. There are various types of air purifiers like small room air purifiers, medium room air purifiers, car air purifiers, and commercial air purifiers. Different brands offer different models, depending upon the type of usage.Mechanism. To know how this purifier actually works, it is necessary to first understand the function of ultraviolet lights. Ultraviolet light utilizes its energy to break down the organic molecular bonds of the micro-organisms, due to which the organism is destroyed. In an ultraviolet air purifier, the particles and organisms present in the air enter the purifier and while passing by the UV rays, their molecular bonds are broken and destroyed. The purifier then gives out air that is cleansed and free of any harmful particles.They destroy all the harmful particles and micro-organisms found in the air. This includes particles like dust and dust mites, mildew, allergens, pollen, smoke, vehicle fumes, molds, pet dead skin flakes and dander as well as organisms like bacteria, viruses, fungi, and other germs.UV air purifiers prevent airborne diseases like allergy, flu, pneumonia, tuberculosis, and asthma by disinfecting the air and efficiently destroying the particles and organisms that can cause these diseases. They prevent the growth of molds in central air conditioners and cooling coils, thus eliminating the need to clean them regularly. They keep the room fresh and clean by eliminating odors. They destroy volatile organic compounds (VOCs). Volatile organic compounds are harmful gases/vapors emitted by various products. They give out negative hydroxyl ions, a compound that removes pollutants from the atmosphere. These purifiers work efficiently in commercial as well as home setups. They are easy to install, operate, and maintain. Types There are various types of UV air purifiers available, depending upon where they will be put to use. Small room and large room air purifiers: Small room UV air purifiers can be used in bathrooms, kitchens, bedrooms, office cabins, etc., while large room purifier can be used in living rooms and hospital rooms like the ICU. Commercial UV air purifiers: They can be used in restaurants, shopping malls, offices, and clinics. Car purifiers: As the name suggests, this type can be installed in cars to keep away outdoor pollution and to keep the interiors fresh, clean, and dust-free. Whole House purifiers: They can be installed in the HVAC system to cover the entire house and keep it free of dust and molds. The UV lamp in the air purifier needs to be changed once in two years and the dust collection plates need to be cleaned regularly with a damp cloth. With a rise in the n
0:18-- Гость_1168: Wow, stunning site. Thnx ...

«link»
0:18-- Гость_2719: Many thanks extremely valuable. Will certainly share website with my good friends.


«link»
0:19-- Гость_2363: Great website! It looks extremely professional!
Keep up the helpful job!

«link»
0:21-- Гость_7837: Single and looking for dating advice? Hear it from the horse's mouth, with this article on some dating advice for women from men. So let me just start by saying that in this little article on dating advice, I am not going to be a wee bit nice. This article will place in front of you some cold, hard facts. In my opinion, what men want in a relationship cannot be subjected to euphemism.Dating Advice For Women Men Hate Nagging: In my opinion, this is one of the most important things. Studies say that women use nagging as a way to ensure that men get something done, but men do not do it simply because they get terribly angry with the nagging and questioning. So the best advice here is to stop nagging! By simply hinting, once in a while, but fewer times overall, men will get the thing done and with minimum fuss and loss of energy on your side. Men Hate Being Told What to Do Because that is the way our brains have been programed since the Stone Age. Men have always taken their own decisions, and any sort of inter-mediation or value addition has generally been frowned upon. For all people may say about there being a woman behind every successful man, whispering advice in his ears, men hate listening. The better listeners among us may not mind, but generally view this value addition as nitpicking and terribly frustrating. Men Hate Women Who Ask Rhetorical Questions: I guess there are some questions men hate answering. Does this dress make me look fat? Why don't you understand me? You don't care about me these days. You don't love me anymore. Men really, really hate listening to these things, because, well, we really have no answer to these questions apart from no, sorry, no, and no respectively. So do not ask the sort of questions that really corner us. We do love you. Because if we did not, we would not be with you. Men Like Being Pampered: Even more than women! A massage for you is equivalent to a nice 4 course home cooked dinner for us. Shopping for you is equivalent to you picking up the check for dinner once in a while. It is all about degrees. Whoever said that men do not need to be pampered was totally wrong. We too like the attention. We too like gifts. Men Like Smart Women: Our relationship with the hot blond on the cover of Maxim or Vogue ends pretty much then and there. Men do like smart and independent women. Because let us face it, that skinny girl has really nothing much beyond her looks, while a smart one offers a lot more in terms of quality. Just refrain from nagging and questioning! Men Like Interesting Women: When we sift through online dating profiles for women, we generally look for the humorous lot, the witty ones with a nice joke up their sleeve. So adding a touch of wit to your profile is one of the best methods. Oh, and the most important online dating tip for women: Add a good picture as well! Reading men is a terribly easy task, which any woman, even one with average intelligence, can do. All you need to do is keep your eyes
0:24-- Гость_5659: Hey very cool web site!! Guy .. Beautiful .. Amazing ..
I will bookmark your website and take the feeds additionally�I am satisfied to seek out so many useful information here within the publish, we need work out extra techniques in this regard, thank you for sharing.

«link»
0:24-- Гость_1375: Wow because this is excellent job! Congrats and keep it up.


«link»
0:27-- Гость_9247: Really had to mention Now i am pleased that i stumbled in your site!



«link»

Имя:
Сообщение:


:) :( ;) :P :D :| :O :S O.O 8) :_( :-* (!) (?)